Saut d'obstacles

CSI 5* Bâle : Harrie Smolders poursuit sur sa lancée

26219712_805658699558805_3449996392356674772_n

En clôture de l’avant-dernier journée de compétition au CSI 5* de Bâle, cinquante-et-un cavaliers avaient rendez-vous avec une épreuve à barrage sur des hauteurs à 1.50m.

Le parcours s’est révélé pour le moins sélectif puisque seulement six couples sont parvenus à se qualifier pour la finale. La majorité des cavaliers avait profité de cette épreuve pour donner un peu plus d’expérience à leurs jeunes chevaux. C’était notamment le cas des Tricolores Kevin Staut, Aldrick Cheronnet et Roger-Yves Bost, respectivement associés à Uraeus Blanc HDC, Uris de la Roque et Tesway de la Batia, qui ont tous les trois écopé de quatre points de pénalité. Simon Delestre avait en revanche misé sur une monture d’expérience, Chadino, mais n’a sans doute pas été aidé par son rôle d’ouvreur et s’est vu pénaliser par huit points. Julien Epaillard et son fils de Jarnac Usual Suspect d’Auge ont eux aussi renversé deux barres tandis que Philippe Rozier a préféré abandonner avec Vincy du Gué, un étalon de neuf ans qui participait pour la toute première fois à une épreuve de ce niveau.

Denis Lynch et RMF Cadeau de Muze, Olivier Philippaerts sur Icos et Edwina Tops-Alexander associée à Inca Boy van T Vianahof ont quant à eux vu les portes du barrage se refermer à cause du temps accordé.

S’il n’avait pas réalisé le parcours le plus rapide du barrage, Harrie Smolders a pu compter sur les fautes de ses concurrents pour décrocher la victoire avec Capital Colnardo, l’étalon qui était monté jusqu’en été dernier par son élève Audrey Coulter. Le Néerlandais démarre donc l’année sur les chapeaux de roues, lui qui avait terminé 2017 en remportant l’étape Coupe du Monde de Malines. En selle sur Ninyon, Janika Sprunger s’offre la deuxième place malgré deux secondes de retard tandis que Werner Muff et son fidèle Pollendr ferment ce podium. Avec l’expérimenté Pret A Tout, Marcus Ehning aurait pu faire retentir l’hymne allemand ce samedi soir, mais une faute le relègue au pied du podium. Même sanction pour Olivier Robert et Quenelle du Py ainsi que pour Felix Hassmann avec Cayenne WZ.

Classement complet

Photo : © CSI Basel

Vous aimerez peut-être