Saut d'obstacles

CSI 5* Anvers : Michael Whitaker s’empare du Grand Prix !

Michael-Whitacker_Jbs-Hot-Stuff-1024x683

Ils étaient quarante-et-un au départ du Grand Prix 5* d’Anvers cet après-midi. L’objectif pour tous : figurer parmi les onze meilleurs pour accéder à la seconde manche.

Dès les premiers parcours, le tracé dessiné par Luc Musette montrait l’étendue de ses subtilités. Le chronomètre en faisait partie et il en a piégé plus d’un comme par exemple Luciana Diniz. En selle sur Lennox, la portugaise réalisait un sans faute sur les barres mais malheureusement quelques dixièmes trop lent. Elle revient cependant en pleine forme sur le devant de la scène après ses quelques mois d’arrêt. Peu de scores lourds sont à déplorer dans cette épreuve ; les cavaliers se sont en effet écartés le plus souvent du tour parfait à cause d’une petite faute. Dix ont réussi finalement le sans faute auxquels s’est rajouté John Whitaker, repêché avec un point de temps sur Cassinis Chaplin.

Associé à ce gris de neuf ans, le britannique ouvrait la seconde manche par la même performance. Peu de barres sont d’ailleurs tombées lors de ce deuxième tour, laissant le chronomètre départager les participants. Contrairement à son frère, Michael Whitaker s’était qualifié en réalisant le score parfait en première manche. Pour la première fois il accédait ainsi à la suite d’un Grand Prix en selle sur Jb’ Hot Stuff. Tentant le tout pour le tout, le cavalier de cinquante-sept ans passait la ligne d’arrivée avec un chronomètre qui semblait difficilement battable. Et personne ne réussira en effet à leur passer devant ! Le britannique remporte ainsi son premier Grand Prix aux commandes de sa fille de Locarno 62, plus adepte des épreuves intermédiaires. Déjà vainqueurs à ce niveau, Daniel Deusser et Cornet d’Amour n’ont rien pu faire et doivent se contenter de la deuxième place. Dernier à s’élancer, Piergiorgio Bucci n’a pas laissé passer sa chance et il termine dans la même seconde mais en troisième position sur Casallo Z.

Absent des 5* depuis plus d’un an pour cause de blessure, Cantinero réalise un retour en fanfare en s’octroyant la quatrième place avec son fidèle cavalier Henrik von Eckermann. Seule française présente en seconde manche, Pénélope Leprévost se hisse en cinquième position en compagnie du très régulier Vagabond de la Pomme. Pour son premier Grand Prix 5*, Uciano de la Botte a également fait forte impression sous la selle de Dayro Arroyave. Le fils de Lucciano termine à la huitième place grâce à un beau double sans faute.

Classement complet 

Photo © equnews

Vous aimerez peut-être