Saut d'obstacles

CSI 4* Bourg-en-Bresse : Cocorico pour Mathieu Billot !

IMG_2157-

En cette ultime journée de concours, Bourg-en-Bresse a accueilli ses cinquante meilleurs couples pour le Grand Prix. C’est sur des barres à un mètre soixante et sur un tracé relevé qu’ils ont dû s’affronter. Le début de l’épreuve s’est déroulé sous un ciel menaçant, tandis que le barrage s’est déroulé sous une pluie battante. Cela n’a pas empêché Mathieu Billot d’aller vite et de remporter le Grand Prix de Bourg-en-Bresse !

À quinze heures, Thomas Rousseau était le premier cavalier à s’élancer sur la piste bressane. Sur son fils de Dollar du Murier, Aresse M, il réalisait le parcours parfait. Mais ce début en fanfare n’a pas été représentatif de la suite. Il fallut en effet attendre le treizième partant pour observer un nouveau sans faute. Nicolas Deseuzes trouvait à son tour la clé du parcours sur Quilaine de Lezeaux. Entre temps, Aymeric de Ponnat sortait de piste avec dix points de pénalité. Avec Ricoré Courcelle, il laissait l’obstacle numéro six et l’entrée de triple à terre, auxquels s’ajoutaient deux points de temps dépassé. Jérôme Hurel et son fidèle Ohm de Ponthual faisaient les mêmes fautes, toutefois sans temps dépassé. Parcours difficile pour Alexandre Fontanelle et Quaprice de L’Etivant qui refusait de sauter l’oxer numéro cinq. Déception pour Frédéric David, second l’an dernier, qui était écarté du barrage pour soixante-treize centièmes de temps dépassé. Malgré un joli parcours, Rik Hemeryck était lui aussi pénalisé par le temps avec le fils de Burgraaf, Carlitto van’t Zorgvliet. Fidèle du concours, le multi médaillé néerlandais Albert Zoer effectuait un parcours vierge de pénalité avec Gigolo, tout comme Olivier Robert et Nicola Philippaerts, respectivement associés à Quenelle du Py et Zilverstar T. Un peu après, Robert Breul rejoignait les barragistes grâce à un joli sans faute réalisé avec son hongre Arsouille du Seigneur. Il était imité par l’expérimenté Mathieu Billot sur son fils de For Pleasure, Shiva d’Amaury. L’expérience n’a pas suffi pour le numéro un mondial Simon Delestre, il laissait deux barres à terre sur un Chesall pas très coopératif. Pour leur premier Grand Prix à ce niveau, Maelle Martin et Giovani de la Pomme sortaient de piste avec quinze points de pénalité suite à deux barres et une volte devant l’oxer numéro neuf. Bernard Briand Chevalier était l’ultime cavalier à se qualifier avec sa fidèle Qadillac du Heup.

Bernard Briand-Chevalier et Qadillac du Heup, seconds aujourd'hui ! © Lucas Tracol - Dans la Foulée

Bernard Briand-Chevalier et Qadillac du Heup en route vers le sans faute ! © Lucas Tracol – Dans la foulée

Ouvreur du barrage, Thomas Rousseau laissait un vertical en bout de ligne à terre ce qui le classe finalement à la huitième place de ce Grand Prix. Premier double sans faute, Nicolas Deseuzes imposait un chronomètre de référence de 40″71 secondes. Il a rapidement été rattrapé par Albert Zoer et Gigolo qui, grâce à de bonnes prises de risques, abaissaient le temps à 40″05 secondes. C’est au final la quatrième place, juste devant Robert Breul. Malgré ses efforts, Olivier Robert ne parvenait pas à faire mieux avec sa jument de douze ans Quenelle du Py. Le cavalier aquitain est au final septième, tout comme l’an dernier. Venu tout droit de Belgique, Nicola Philippaerts serrait les courbes et galopait vite jusqu’à la ligne d’arrivée, le jeune espoir des diables rouges prend une bonne troisième place sur son gris grâce à un chronomètre de 38″34 secondes. Avant dernier à s’élancer, Mathieu Billot prenait tous les risques sur son disponible et généreux Shiva d’Amaury. Une audace payante puisqu’il prenait la tête de l’épreuve avec un temps de 38″97 secondes. Seul Bernard Briand Chevalier pouvait passer devant. Sa tentative n’a pas été suffisante, il est finalement deuxième.

Nicola Philippaerts & Zilverstar T à l'abord de l'oxer numéro quatre. © Lucas Tracol - Dans la Foulée

Nicola Philippaerts & Zilverstar T à l’abord de l’oxer numéro quatre. © Lucas Tracol – Dans la foulée

Après leur troisième place l’an dernier, Mathieu Billot et Shiva d’Amaury ont donc pris leur revanche cet après-midi. La pluie ne les a pas empêché d’emporter l’édition 2016 du Jumping de Bourg-en-Bresse. Une année spéciale pour ce concours puisqu’il s’agissait de la dernière fois que les installations étaient utilisées, le concours se déplacera l’an prochain pour profiter d’un espace plus important.

 

Photo principale : Mathieu Billot & Shiva d’Amaury, en route vers la victoire ! © Lucas Tracol – Dans la foulée 

 

Vous aimerez peut-être