Saut d'obstacles

CHIO Aix-la-Chapelle : Le Brésil en ouverture !

IMG_0597-1080x720

Le jumping était l’unique discipline au programme de la première journée de compétition à Aix-la-Chapelle. Sur cette mythique piste en herbe, cinquante-quatre duos se sont succédé dans l’épreuve d’ouverture.

Sur ce parcours à 1.45m qui ne présentait pas de difficulté majeure, l’ensemble des couples a réalisé une bonne entrée en matière. Dix-huit d’entre eux sont en effet sortis sans-faute, tandis que quatorze ont uniquement été pénalisés par le temps accordé. Quelques cavaliers ont toutefois été malchanceux, à l’image de McLain Ward qui faute sur le n°1 avec son fidèle Rothchild, des vainqueurs du Grand Prix l’année dernière Philipp Weishaupt et LB Convall qui font tomber l’oxer sur bidet disposé en fin de parcours, ou encore des champions olympiques Roger-Yves Bost et Sydney Une Prince, piégés sur l’antépénultième obstacle.

C’est finalement le Brésilien Eduardo Menezes qui s’est offert la première victoire de la semaine avec la jument Oldenbourg Caruschka 2. Le duo est d’ailleurs le seul à être descendu sous les 60 secondes, alors que la Néerlandaise Aniek Poels, qui faisait partie de l’équipe victorieuse à Falsterbo vendredi dernier, continue sur sa belle dynamique en prenant la deuxième place avec la fille de Cornet Obolensky Cosma Go R. A domicile, Marcus Ehning signe la meilleure performance allemande en terminant troisième avec la jeune Calanda alors qu’Henrik von Eckermann reste au pied du podium pour seulement quatre dixièmes de trop sur sa complice de huit ans Cortina 212.

Aucun tricolore n’est parvenu à franchir la ligne d’arrivée avec un score parfait. En selle sur Silver Deux de Virton HDC, Kevin Staut pointe en vingt-et-unième position pour un point de temps dépassé. Tout comme Roger-Yves Bost et sa fille de Baloubet du Rouet, Philippe Rozier termine avec cinq points sur Quartz Rouge, alors que Bernard Briand Chevalier s’est fait surprendre à deux reprises avec Uneven Sunheup.

Classement complet

Photo : © CHIO Aachen / Michael Strauch

Vous aimerez peut-être