Saut d'obstacles

CHI Genève : Une démonstration signée Marcus Ehning !

47578802_2479551202072006_4581078402143879168_o

Cinq mois après leur fabuleuse victoire devant leur public à Aix-la-Chapelle, Marcus Ehning et son alezan Pret A Tout ont réitéré cet après-midi dans le relevé Grand Prix de Genève.

Le couple a tout simplement déroulé une démonstration dans le barrage, qui contenait le nombre parfait de dix qualifiés. Au terme de ce double parcours sans-faute parfaitement maîtrisé, la paire allemande n’avait plus qu’à attendre les derniers passages de cette finale, dont celui tant attendu de Steve Guerdat. Toujours acclamé comme une rockstar au point de faire trembler les murs de Palexpo, le champion olympique était bien décidé à offrir à son public une deuxième victoire après son magnifique succès dans la finale du top 10 vendredi soir. Malgré toute la puissance de son extraordinaire Albfuehren’s Bianca, le Suisse est néanmoins passé à quatre dixième de la première place, et se contente donc d’une très belle deuxième position. Avant-dernier à entrer en piste, Darragh Kenny n’est, lui non plus, pas passé loin de la victoire avec le fils de Cornet Obolensky Balou du Reventon, mais son chronomètre moins rapide de près d’une seconde le relègue finalement au troisième rang.

Pieter Devos et Harrie Smolders ont également réalisé le double sans-faute, mais n’étaient pas assez rapides pour s’installer sur le podium avec Espoir et le métronome Don VHP Z. Les deux cavaliers prennent donc la quatrième et cinquième place. Pour son ultime apparition avec sa formidable Ursula XII, sa complice de dix-sept ans qui lui a tant donné durant sa carrière, Scott Brash aurait sans doute espéré mieux qu’une sixième place, d’autant qu’il avait affiché un très bon chronomètre qui aurait pu lui permettre de monter sur le podium s’il n’avait pas écopé de quatre points. L’Écossais, qui avait d’ailleurs hérité de la difficile tâche d’ouvrir ce barrage, offre malgré tout à sa fidèle jument une sortie par la grande porte, sous la clameur du public genevois.

La meilleure performance française a été signée par Nicolas Delmotte, qui était le seul Tricolore a s’être qualifié pour la finale avec Ilex VP. Malheureusement, le couple n’a pu éviter une faute sur le deuxième obstacle et termine dixième de ce Grand Prix. On notera aussi la frustrante quinzième place de Kevin Staut, qui était si bien parti pour réaliser le sans-faute dans la première manche, mais qui a finalement renversé l’ultime obstacle, à la stupeur générale. Il s’agit néanmoins d’une performance prometteuse, puisque l’ancien numéro un mondial était associé pour la toute première fois dans un Grand Prix au hongre de dix ans Edesa’s Cannary. Le couple fraîchement formé semble donc s’être bien trouvé ! Au contraire, Simon Delestre et Hermès Ryan ont encore une fois présenté une prestation décevante, compte tenu de ce qu’ils avaient l’habitude de nous montrer. Le Lorrain et son Selle Français sont sortis de piste avec le lourd score de douze points. De son côté, Pénélope Leprévost a préféré préserver son jeune Vancouver de Lanlore après une faute survenue sur l’obstacle qui précédait le triple. Une sage décision pour cet étalon de neuf ans qui n’en est qu’au début de sa carrière, et qui manque encore d’expérience au plus haut niveau.

Classement complet

Photo : © CHI Genève

Vous aimerez peut-être