Dressage

Championnats du Monde Jeunes Chevaux Ermelo 2017 : Qualifications des 5 et 6 ans

Wienkamp-AC-WKER17M1425-850x350

Les championnats du monde des jeunes chevaux ont débuté sur les chapeaux de roues ! L’organisation avait, à la surprise général, fait le choix de diviser les épreuves qualificatives des 5 ans et 6 ans en deux groupes : le premier le jeudi, et le second, le vendredi.  Ainsi, à la fin des épreuves du jeudi, les spectateurs du monde entier ont eu du mal à devoir patienter jusqu’au lendemain avant d’avoir les résultats définitifs… Nous verrons l’année prochaine si cela change !

Don Martillo, du jamais vu ! 

Le sublime étalon hanovrien, champion d’Allemagne l’année dernière,  Don Martillo, s’est emparé avec brio de la première place du podium le premier jour et ne l’a jamais quitté. Et pour cause, le fils de Don Juan de Hus a obtenu la note de 9,76 ! Du jamais vu encore sur les épreuves qualificatives des 5 ans aux championnats du monde : un 10 au pas et au trot et pas une seule note en dessous de 9,2 ont récompensé une superbe reprise, montée d’une main de maître par l’expérimentée cavalière allemande Ann-Christin Wienkamp.

Hesselhoej Donkey Boy et son cavalier danois Jan Moller Christensen ont réussi à s’immiscer entre les deux stars du premiers jours : Avec une note de 9,64 et des notes allant de 9,5 à 9,8, le Danish Warmblood devance le top price des dernières ventes PSI. En effet, monté par Andreas  Helgstrand, Ferrari OLD, vendu 1,5 millions en fin d’année dernière, a longtemps dominé la première journée : il obtient la note de 9,42.

La révélation de ces championnats est la jument Casablanca. Présentée par l’australienne Simone Pearce, elle est la première à avoir obtenue la parfaite note de 10 au trot ! Elle finit 4ème, dans un lot de chevaux extrêmement bons : nous pouvons d’ores et déjà affirmer que, depuis le début de ces championnats en 1999, nous n’avons jamais pu observé une telle qualité de chevaux, avec notamment 6 chevaux obtenant une note de 9 ou plus.

En ce qui concerne le couple français, Isabelle Gayot et Daydream d’Arion déroulent une jolie reprise. Les juges trouvent l’attitude du cheval encore un peu basse pour ce niveau d’épreuve, et souhaiteraient voir un cheval qui prend plus de poids sur l’arrière main : ils terminent avec l’honorable note de 7,36, après un début de concours chaotique pour Daydream d’Arion suite à des problèmes de santé survenus à son arrivée.

La petite finale avait lieu samedi matin, et c’est Atterupgaards Boticelli et sa cavalière Selina Solbgerg Vittinghus qui l’emportent avec une note de 9,1. A noter que Boticelli est le fils de la propre sœur de l’olympique et champion danois Atterupgaards Cassidy. En deuxième position, nous retrouvons le fils de Dancier, Dragon Welt, à un cheveu du premier puisqu’il obtient une moyenne de 9,08. Enfin, à la troisième place, c’est le champion de France et vice-champion de Belgique à 4 ans, First Step Valentin, monté par la Belge Larissa Pauluis : il obtient le dernier ticket pour la finale avec une note de 8,72.

Daydream d’Arion et Isabelle Gayot terminent 21èmes de cette même épreuve avec une moyenne de 7,1 !

 

Pearce-S-WKER17M0588-850x350

L’Australie en tête des 6 ans !

C’est un bon week-end pour l’australienne Simone Pearce. Après avoir fait sensation dans les 5 ans avec Casablanca, elle remporte brillamment l’épreuve qualificative des 6 ans avec son fils de Furstenball, Feodoro. Seul cheval à obtenir une note de 10 dans cette épreuve (pour son pas hors norme), celui-ci devance, avec une note de 9,01, le vice-champion du monde des 5 ans en titre, Quel Filou. Ici présenté par Severo Jurado Lopez, il a été acheté très récemment par la cavalière de Grand Prix danoise Anne Zibrandsten. Ce fils de Quaterback dominait le premier groupe avec une note de 8,98. Il partage la seconde place avec le champion d’Allemagne des 5 ans, Lordswood Dancing Diamond, présenté par Ann-Katrin Pohlmeier. Enfin, à la quatrième place, nous retrouvons encore l’Australie, avec le fils de Jazz, Gerion. Monté par Briana Burgess, ce dernier obtient une moyenne de 8,94.

Du côté des Français, Lena Thouvenin et Diamondgio terminent à la 28ème place avec une moyenne de 7,54 : ils ont signé une bonne reprise, mais le cheval était un peu fatigué et n’a pas montré tout ce qu’il savait faire. Julien Vincent et Girello VWM terminent quand à eux avec une moyenne de 6,58 et la 31ème place : Girello avait l’air très tendu et ils n’ont pas réussi à nous montrer ce dont ils sont capables d’habitude !

Dans la petite finale, c’est l’allemande Claudia Rüscher et son étalon, fils de Belissimo M, Baccardi qui l’emportent avec une moyenne de 8,84. Ils sont suivis par Ellegardens San Droneur et Jacob Noerby Soerensen, ex-eaquo avec la cavalière de -25 ans Jeanine Nieuwenhuis et Great Lady TC : leur note de 8,6 leur permet d’accéder à la finale !

Les Français n’ont pas démérité dans cette épreuve : Diamondgio et Léna Thouvenin déroulent une meilleure reprise que jeudi, et avec une note de 7,84, ils terminent 16èmes. Meilleure performance pour Julien Vincent et Girello VWM  également, ce qui augmente leur score : 7,24, avec notamment un joli 7,7 au trot !

Aujourd’hui ont lieu les finales de 5 et 6 ans, qui nous promettent de belles choses !

Photos : Don Martillo et Feodoro en tête des 5 et 6 ans © Hippofoto

Vous aimerez peut-être