Dressage Elevage Reportages

Championnats du Monde Jeunes Chevaux Ermelo 2017 : Focus sur Aliz de Lauture

20401169_1569284893137637_1914516303_n

Afin de mettre en avant les futurs stars du dressage, Dans la Foulée a décidé de faire le portrait des chevaux sélectionnés pour représenter la France aux Championnats du Monde des Jeunes chevaux, à Ermelo. La France a le droit d’envoyer deux chevaux par tranches d’âge : cette année, la SHF et la FFE ont décidé d’envoyer un cheval de 5 ans, deux de 6 ans et un de 7 ans.

Aujourd’hui, c’est Aliz de Lauture la vedette ! (photo ci dessous à 3 ans)

20370550_1569283116471148_1778677312_n

Aliz est une jument de 7 ans, dont le père est Karamel de Lauture (photo ci-dessous). Karamel est un étalon Selle Français né en 1998 dont le père n’est autre que le fameux KWPN Gribaldi. Gribaldi est un étalon KWPN, sacré meilleur étalon en 2006 et 2007, sa production n’est plus à nommer ! Nombreux sont ses produits à avoir atteint le niveau Grand Prix. On n’oubliera pas bien sûr le fabuleux Totilas, un de meilleurs chevaux du monde sous la selle du néerlandais Edward Gal. La mère de Karamel de Lauture, Julisca, est une très bonne gagnante en dressage et a produit de nombreux chevaux au Haras de Lauture.

20370218_1569282306471229_2029697993_n

La mère d’Aliz, Lizell de Lauture, est une jument OES dont le père est Looping. Elle a emmené Claire Gosselin des reprises D (Amateur 3) aux épreuves Grand Prix, en passant par les juniors et les jeunes cavaliers.

Aliz a suivi le circuit des cycles classiques depuis ses 4 ans. L’année dernière, elle finissait 4ème du championnat de France des jeunes chevaux de 6 ans, avec des moyennes atteignant les 78%.

20292151_1569284036471056_1413737980_n

Cavalière depuis son plus jeune âge, Claire Gosselin a de nombreuses saisons et de nombreux titres à son actif. Elle est aujourd’hui cavalière et instructrice au sein du haras familial, après avoir passé 6 ans à se former à l’Ecole Nationale d’Equitation de Saumur. Claire Gosselin a accepté de répondre à nos questions !

 

Comment le croisement d’Aliz a-t-il été décidé ?

Pour le Haras de Lauture, le croisement de Lizell de Lauture (photo ci-dessous) et Karamel de Lauture etait une évidence ! Il s’agissait des deux chevaux m’ayant permis d’accéder au plus haut niveau. Lizell a couru cinq championnats d’Europe jeunes et m’a ouvert les portes du Grand National, et Karamel, l’étalon maison m’a offert beaucoup de succès en grand prix nationaux et internationaux.

20292409_1569282583137868_1143387687_n

Pourquoi avez vous décidé de la garder ?

J’ai décidé de garder Aliz pour moi car elle est la seule jument que j’ai pu faire naître de Lizell, qui a bien eu d’autres poulains… mais que des garçons ! Il était important pour moi tant sportivement qu’affectivement de pouvoir garder cette lignée. Aliz a d’ailleurs elle-même déjà un poulain (un mâle de deux ans en croisement avec Joeris, en photo ci dessous) réalisé en transfert d’embryon.

20292361_1569285256470934_1167379712_n

Quelles sont ses qualités ? ses défauts ?

C’est une jument avec beaucoup d’énergie et une vraie générosité, généralement si elle n’arrive pas à faire quelque chose c’est de l’incompréhension et non de la mauvaise volonté. Elle est très agréable au quotidien, très gentille et pratique en main. Evidemment je ne suis pas objective mais je la trouve très jolie et élégante ! Pour ce qui est de ses défauts, même si c’est dur pour moi de lui en trouver…(!), elle manque un peu de taille et on lui aimerait des jambes un peu plus longues, sa jolie locomotion n’en serait que sublimée. Il lui manque un petit air de Julia Roberts !

Quel est son caractère au quotidien et en concours ?

Aliz est une vraie princesse ! Je ne suis pas habituée aux chevaux ayant le goût du luxe mais elle, elle sait certainement qu’elle compte beaucoup pour moi ! Elle n’est pas très câline au quotidien, elle a son indépendance mais lorsqu’elle fait confiance, elle peut tout donner ! Elle est très fiable en piste, nous commençons à bien nous connaître maintenant.

20370745_1569285519804241_1862602570_n

Comment avez vous planifié son travail depuis la sélection jusqu’à Ermelo ?

Le travail est resté le même depuis notre sélection à Vierzon, mais d’habitude je lui laisse des vacances après les concours ! Après Vierzon, ses vacances ont été écourtées par rapport à d’habitude afin de rester au mieux de sa forme. Je vais également plus régulièrement faire des séances avec mon entraîneur habituel, Christophe Saux, qui nous suit depuis le début. Je vais travailler avec lui deux fois par semaine au lieu d’une fois habituellement. Je prends également quelques jours « off » que je consacre spécialement à cette préparation la semaine précédent Ermelo.

Quel est l’objectif à remplir à Ermelo ?

Nous sommes le premier couple de sept ans français envoyé à Ermelo, nous n’avons pas encore beaucoup de recul sur ce niveau. Je sais, avec l’expérience de l’international de Compiègne cette année, qu’il est impossible d’accrocher les meilleurs mais j’essaie de me fixer un objectif de points, j’aimerais passer la barre des 69%, 70 serait super et je pense rester réaliste par rapport à nos capacités actuelles. Par ailleurs c’est une super opportunité pour prendre de l’expérience à ce niveau, tant pour elle que pour moi. Il n’y a plus qu’à !

20370868_1569285603137566_825379256_n

Comment envisagez vous l’avenir d’Aliz sur le long terme ?

Aliz restera au Haras de Lauture, elle a toutes les qualités pour faire une bonne jument de sport, je la prépare pour le Grand Prix car je pense qu’elle en a les capacités ainsi que la générosité associées aux exigences de ce niveau, l’avenir nous dira ! Dans tous les cas, il est certain qu’elle aura également en parallèle d’autres poulains.

Une petite anecdotes sur elle ? 

J’ai une belle anecdote, puisqu’elle est née le soir de mon anniversaire, mes vingt-cinq ans, devant trente amis conviés pour cette soirée, déjà une star ! L’anecdote se poursuit jusque dans le choix du nom puisque pour fêter ça, les copains m’avaient déguisé en Alice au pays des merveilles pour faire une chasse au trésor by night dans mon jardin ! Lorsque la pouliche est née, quelques heures plus tard, l’année des A évidement, son nom était tout trouvé ! J’ai transformé ce nom en Aliz au lieu d’Alice pour faire un rappel au nom de sa maman « Lizell ».

C’est aussi une jument qui adore faire la sieste ! Elle peut se reposer partout que ce soit en concours ou à la maison ! Ça nous fait un vrai trait de caractère en commun ! Pour preuve en photo !

20370856_1569292166470243_2097936065_n

Vous aimerez peut-être