Dressage

Championnats du Monde des Jeunes Chevaux Ermelo 2017 : Les finales des 5 et 6 ans !

Wienkamp-A-WKER17N7131-850x350

L’édition 2017 des Championnats du Monde des Jeunes Chevaux s’est terminée en apothéose : les spectateurs ont pu apprécier un spectacle de grande qualité avec des chevaux de 5 et 6 ans aux futurs plus prometteurs les uns que les autres. Le rendez-vous est déjà donné pour l’année prochaine, toujours à Ermelo, du 2 au 5 août 2018 !

Finale des 5 ans : Don Martillo et Ann-Christin Wienkamp the « dream team » ! 

15 chevaux prenaient le départ dans chacune des finales : 12 qualifiés dès la première épreuve, et trois qualifiés en petite finale. Dans les 5 ans, on a pu voir évoluer des chevaux d’une qualité rarement atteinte les éditions précédentes : les treize premiers chevaux ont tous des notes supérieures à 8,1 points !

Le podium n’est en soi pas très surprenant : on prend les mêmes que lors de la qualificative et on redistribue les places ! Ainsi, Hesselhoej Donkey Boy, deuxième à 9,64 le jeudi, descend d’une marche ce dimanche. Avec son cavalier danois Jan Moller Christensen, ils obtiennent une moyenne de 9,1 points et repartent avec la médaille de bronze. Ils auront cédé leur place aux troisièmes de la qualificative, Ferrari Old et Andreas Helgstrand ! Le fils de Foundation a déroulé une superbe reprise, et obtient ainsi une note de 9,2.

A moins d’être irrégulier, de sauter la lice en cours de reprise ou de faire plusieurs écarts, le chemin de la victoire était tout tracé pour le magnifique étalon hanovrien Don Martillo. Superbement présenté par sa cavalière Ann-Christin Wienkamp, le fils du récemment regretté Don Juan de Hus obtient une moyenne de 9,74.  Les juges l’ont trouvé plus souple et sous contrôle que Ferrari Old, et les ont appelés « the dream team » !

Pohlmeier-AM-WKER17N7969-850x350

Finale des 6 ans : Le bon moment pour Lordswood Dancing Diamond !

Alors que la finale des 5 ans s’est déroulée sans beaucoup de surprise, celle des 6 ans aura connu de nombreux rebondissements ! Suite à une erreur de calcul, le mauvais couple aura reçu la médaille de bronze lors de la dernière remise des prix de ces championnats : ainsi, au moment de se rendre à la conférence de presse, Frederic Wandres, présentant ici Sir Skyfall, a dû rendre sa médaille afin de la donner à l’Espagnol Severo Jurado Lopez.

Ainsi, c’est donc le vice-champion des 5 ans l’année dernière, Quel Filou, qui terminera sur la troisième marche du podium. Leur reprise ne s’est pas déroulée aussi bien que prévu : les deux premiers changements de pied ont été compliqués, mais les deux autres bien effectués. Ils terminent avec une moyenne de 8,99, mais le couple aurait pu être noté au dessus 9 si le cavalier espagnol ne s’était pas trompé de main en repassant au pas, en C.

9ème lors de l’épreuve qualificative avec une reprise montée plutôt prudemment, Governor Str et Adelinde Cornelissen s’emparent de la deuxième place. Ici, l’ancienne numéro 1 mondial aura tout donné ! Son fils de Totilas et de la propre sœur de Parzival se verra récompensé d’une note de 9,06.

« Merci de nous avoir montré comment ça doit être fait », c’est ce que le juge Andrew Gardner a dit à la fin de la reprise de Ann-Kathrin Pohlmeier et Lordswood Dancing Diamond. Ils auront en effet déroulé une superbe reprise, ou rien n’aura posé problème : tout est apparu facile, et aucun mouvement n’aura montré de faiblesse. Avec un 10 au trot et, surtout, un 10 en impression général, le fils de Dancier aura donné des frissons à tout ceux qui ont pu le regarder. Une belle revanche sur l’année dernière, où le couple, troisième de la qualificative, avait rencontré quelques difficultés sur l’épreuve finale, et terminait 14ème.

On peut en tout cas dire que se réserver pour l’épreuve finale est habituel pour ce beau noir, puisqu’un scénario presque similaire avait eu lieu lors des derniers bundeschampionate : il avait terminé 4ème de la qualificative avant de remporter avec brio la finale (9,30) et le titre de champion des 5 ans !

Photos : respectivement, les champions des 5 et 6 ans. Credit photo : Hippofoto

Vous aimerez peut-être