Dressage

CH-EU Rotterdam : L’Allemagne vire en tête, coup dur pour la France

48576513717_39940de2fa_k

Les championnats d’Europe de Rotterdam ont débuté ce lundi avec une première partie de Grand Prix déjà riche en émotions ! Alors que l’Allemagne prend logiquement la tête des opérations grâce aux deux très bonnes reprises de ses premières cavalières, les autres nations restent au coude à coude, en particulier celles encore en lice pour une qualification olympique. La France, privée de joker après l’élimination de Charlotte Chalvignac et Lights of Londonderry, aura tout à faire demain.

L’Allemagne tient son rang de favorite

Dorothee Schneider et Showtime FRH - © FEI / Liz Gregg

Dorothee Schneider et Showtime FRH – © FEI / Liz Gregg

Les championnats, qu’ils soient européens ou mondiaux, se suivent et se ressemblent pour l’Allemagne depuis plusieurs années. Immense favorite pour le titre, la Mannschaft semble plus que jamais inatteignable au sommet de la hiérarchie mondiale. Avant le passage de ses deux meilleures cartouches, l’équipe pointe déjà en tête avec une avance de près de quatre points sur la concurrence, grâce aux 80.233% de Dorothee Schneider qui effacent provisoirement les 76.894% de Jessica von Bredow-Werndl. Après avoir été accompagnée avec succès par Sammy Davis Jr. ces deux dernières saisons, l’amazone retrouve cette année son complice des Jeux Olympiques de Rio Showtime FRH, qui avait longtemps été arrêté pour blessure. De retour à son meilleur niveau, l’élégant hongre de désormais treize ans a fait l’unanimité auprès des juges et obtient l’une de ses meilleures notes sur cette reprise, malgré un test entaché par un premier piaffer un peu difficile.

De son côté, Jessica von Bredow-Werndl n’avait pas débuté sa reprise de la meilleure des manières. Il faut croire que sa jument TSF Dalera BB a considéré que l’appuyer à gauche en tout début de test était le moment idéal pour faire son crottin, et ainsi perdre le rythme du trot pour réaliser quelques foulées de galop fort coûteuses en points ! La paire s’est néanmoins ressaisie sur le reste de sa prestation et termine avec un score de 76.894% et la deuxième place du classement individuel provisoire.

La Grande-Bretagne et la Suède bien parties, les Pays-Bas en embuscade

Gareth Hughes et Classic Briolinca - © FEI / Liz Gregg

Gareth Hughes et Classic Briolinca – © FEI / Liz Gregg

Absente du podium lors des derniers championnats d’Europe en 2017, la Grande-Bretagne est bel et bien décidée à faire son grand retour au sommet du classement en prenant dès aujourd’hui la deuxième place provisoire, alors que ses piliers Carl Hester et Charlotte Dujardin entreront en piste demain. Première à fouler le rectangle de Rotterdam pour l’équipe, Charlotte Fry réalise une très belle entrée dans l’équipe senior après son sacre l’année dernière dans les championnats d’Europe des moins de vingt-cinq ans. Toujours associée à son Dark Legend, un hongre KWPN de onze ans par Zucchero et Tango, l’amazone de vingt-trois ans a mis son équipe sur la bonne voie en terminant sa reprise avec 74.317%. Quelques heures plus tard, son coéquipier Gareth Hughes réalisait la troisième meilleure performance de la journée en obtenant 76.351% sur sa belle Classic Briolinca, qui participe à ses premiers championnats cette semaine.

La Suède a également bien démarré cette compétition grâce à Antonia Ramel et Therese Nilshagen. La première est sortie de piste avec 74.224% sur Brother de Jeu, tandis que la seconde et Dante Weltino OLD ont livré une prestation notée à 75.466%, même si l’expressif étalon noir n’a pas pu éviter une faute particulièrement coûteuse en plein milieu des changements de pieds au temps. En attendant le passage des deux derniers cavaliers de chaque équipe, la bataille s’annonce rude pour les médailles d’argent et de bronze, puisque les Pays-Bas n’ont pas dit leur dernier mot, bien qu’ils pointent ce soir au quatrième rang avec les 75.295% de Hans Peter Minderhoud et Glock’s Dream Boy N.O.P. Nul doute qu’Emmelie Scholtens et Edward Gal auront à cœur de briller devant leur public demain, et ainsi effacer la note de 71.801% d’Anne Meulendijks et son bai MDH Avanti N.O.P.

La France privée de joker

Loin de la course aux médailles, la France est présente à Rotterdam avec un objectif en vue : la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Alors qu’ils étaient exactement dans la même position en 2015 à Aix-la-Chapelle, où le quatuor avait pu décrocher au bout du suspense le précieux sésame pour Rio, les Tricolores entendent bien réaliser cette formidable performance cette année. Malheureusement, il faudra faire sans la possibilité d’effacer leur plus mauvais score, puisque Charlotte Chalvignac a été éliminée avec son alezan Lights of Londonderry. Visiblement boiteux, ce dernier a en effet été sonné en début de reprise par les juges. C’est un vrai coup dur pour la France, mais rien n’est encore perdu si Stéphanie Brieussel et Morgan Barbançon réalisent deux reprises sans faute demain.

En attendant, l’équipe peut se satisfaire de la prestation d’Arnaud Serre et Ultrablue de Massa, qui avaient hérité de la lourde tâche d’ouvrir ces championnats ce matin. Le couple a réalisé une belle reprise sans faute majeure, même si le pas reste indéniablement son point faible. Avec 69.425%, ils permettent à la France de rester en course pour l’une des trois dernières places restantes pour les JO.

Classement provisoire par équipes

Classement provisoire individuel

Photo : Dorothee Schneider et Showtime FRH – © FEI / Liz Gregg

Vous aimerez peut-être