Dressage

CH-EU Rotterdam : Isabell Werth titrée pour seulement 3 dixièmes !

ROTTERDAM, NETHERLANDS - AUGUST 24:  (L-R) Dorothee Schneider of Germany riding Showtime FRH poses with the silver medal, Isabell Werth of Germany riding Bella Rose with the gold medal and Jessica von Bredow-Werndl of Germany riding TSF Dalera BB with the bronze medal after the victory ceremony on Day 6 for the Grand Prix Freestyle, Longines FEI Dressage European Championship presented by Rabobank at Foundation CHIO on August 24, 2019 in Rotterdam, Netherlands. (Photo by Dean Mouhtaropoulos/Getty Images for FEI)

Quel suspense dans le Grand Prix Freestyle des championnats d’Europe de Rotterdam, l’ultime acte de cette semaine riche en émotions ! Devant des tribunes enfin pleines et sous les yeux très attentifs de la princesse Beatrix des Pays-Bas, l’ancienne reine du pays, les quinze meilleurs couples du Grand Prix Spécial ont déroulé leur dernier test cet après-midi. Entre records personnels et déceptions, retour sur une dernière épreuve forte en rebondissements.

Isabell Werth mène de justesse un podium 100% allemand 

Avec Showtime FRH, Dorothee Schneider n'est pas passée loin du titre - © Dean Mouhtaropoulos/Getty Images for FEI

Avec Showtime FRH, Dorothee Schneider n’est pas passée loin du titre – © Dean Mouhtaropoulos/Getty Images for FEI

Les championnats d’Europe se suivent et se ressemblent pour Isabell Werth ! Exactement comme à Göteborg il y a deux ans, la championne allemande a remporté un nouveau titre dans le Grand Prix Freestyle avec une avance de seulement 3 petits dixièmes ! En selle sur une autre jument et menacée par un autre couple qu’en 2017, le scénario n’en reste pas moins le même pour la multi-médaillée, toujours aussi enthousiaste en sortie de piste. Pourtant, tout ne s’est pas véritablement passé comme prévu pour l’amazone et sa Bella Rose, qui n’ont certes pas commis de grosse faute mais n’ont pas délivré le test parfait non plus. Trois juges sur les sept ont d’ailleurs placé le couple en deuxième position. Avec un Showtime FRH particulièrement en forme cette semaine restant à venir, tout pouvait encore changer au sommet du classement, mais Isabell Werth a finalement décroché la victoire avec 90.875%.

Globalement, le beau hongre de Dorothee Schneider obtient de meilleures notes que Bella Rose sur plusieurs allures, en particulier sur le pas et les allongements au trot et au galop. La jument alezane fait cependant toute la différence sur ses formidables transitions passage-piaffer, unanimement notées à 10, ainsi que sur son piaffer expressif, régulier et sur place. Même si elle rate l’or pour un rien, Dorothee Schneider peut être très satisfaite de son complice, qui bat un record personnel en dépassant pour la toute première fois de sa carrière les 90% avec 90.561%. A titre de comparaison, le couple présentait la même libre qu’aux Jeux Olympiques de Rio où ils étaient sortis de piste avec 82.946%, notamment à cause de quelques fautes.

L’autre formidable prestation de cette dernière journée de compétition est à mettre sur le compte de Jessica von Bredow-Werndl, qui a obtenu une retentissante moyenne de 89.107% avec TSF Dalera BB ! Sur la B.O du film La La Land, la paire a réalisé une très belle reprise, de loin la meilleure de sa carrière. De quoi terminer en beauté des championnats qui n’avaient pas si bien débuté pour la cavalière et sa jument de douze ans, après un Grand Prix un peu décevant. À noter par ailleurs qu’Isabelle Judet en H les a placé en première position, devant Isabell Werth et Dorothee Schneider avec une note de 90.500%.

Pas de médaille pour Cathrine Dufour, Judy Reynolds au sommet 

Après avoir remporté deux médailles à Göteborg en 2017, puis être monté sur la troisième marche du podium jeudi soir à l’issue du Grand Prix Spécial, Cathrine Dufour n’a finalement pas pu faire mieux que Jessica von Bredow-Werndl, malgré une très bonne reprise sur son attachant et talentueux alezan Atterupgaards Cassidy. Le duo n’a pas démérité sur le rectangle de Rotterdam et obtient la deuxième meilleure note de sa carrière avec 87.771%.

Dernière à entrer en piste, Judy Reynolds a de son côté clôturé d’exceptionnels championnats pour le dressage irlandais en apothéose, puisqu’elle bat de très loin son record personnel avec 85.589% sur un Vancouver K toujours en pleine forme, une moyenne synonyme de cinquième place ! En neuf participations à des grands championnats, l’amazone n’avait jamais réalisé pareille performance ! Le bilan est également positif pour Edward Gal qui a, lui aussi, amélioré son record en Freestyle avec Glock’s Zonik N.O.P, et affiche le meilleur résultat néerlandais en prenant la sixième place avec 84.271%. Il faut également souligner les trois belles reprises de Gareth Hughes et sa très talentueuse Classic Briolinca, qui n’ont cessé de battre leurs records sur chaque test cette semaine. Aujourd’hui n’a pas fait exception à la règle, et le duo sort de cette épreuve avec 80.125%.

Déception pour Carl Hester 

Si plusieurs cavaliers se sont surpassés aujourd’hui, ce n’a malheureusement pas été le cas pour certains couples, et notamment pour Carl Hester qui termine sa saison sur une décevante quatorzième place avec seulement 70.732%. Le Britannique n’a tout simplement pas pu éviter de nombreuses fautes avec un Hawtins Delicato assez tendu aujourd’hui, en particulier sur toutes les lignes de changements de pieds, mais aussi en tout début de reprise sur son appuyer au trot.

Après un surprenant Grand Prix Spécial qui leur avait permis de se qualifier haut la main pour cette épreuve, Henri Ruoste et Rossetti vont eux aussi quitter Rotterdam sur une note amère avec un Freestyle qui ne leur offre que 67.982%. Visiblement très impressionné, le hongre de onze ans n’a finalement jamais été à son aise sur la piste cet après-midi. Ses prestations de début de semaine restent tout de même encourageantes pour la suite !

Classement complet

Photo : ©  Dean Mouhtaropoulos/Getty Images for FEI

Vous aimerez peut-être