Concours complet

CH-EU Luhmühlen : Les Allemands en démonstration dans le cross !

69610068_2380325212037330_1678840825527664640_o

Le cross des championnats d’Europe de Luhmühlen était technique mais il s’est finalement plutôt bien couru, avec vingt parcours maxi et seulement onze cavaliers pour qui la compétition s’arrête là. Pas de mauvaise surprise pour l’Allemagne qui conserve la tête du provisoire dans le classement par équipes et individuel, tandis que la France se replace sur les deux podiums avant l’ultime acte de ces championnats demain !

Les Allemands se créent un boulevard avant l’hippique

Ingrid Klimke et SAP Hale Bob OLD - © Luhmühlen

Ingrid Klimke et SAP Hale Bob OLD – © Luhmühlen

À moins d’un sacré coup de théâtre, l’Allemagne est en excellente voie pour décrocher le titre européen grâce à une journée de cross quasi parfaite. Portée par les formidables maxi de Michael Jung sur ficherChipmunk FRH et Ingrid Klimke avec SAP Hale Bob OLD, qui restent également au sommet de l’individuel, la Mannschaft abordera la dernière journée de compétition avec une retentissante avance de 14 points !

Un peu plus loin que ses compatriotes au classement individuel, Andreas Dibowski a tout de même signé un bon parcours en tout début d’épreuve avec FRH Corrida, qui n’a seulement écopé que de 0.8 point de temps. L’unique petite contre-performance de l’équipe est à mettre au compte de Kai Rüder, qui n’a certes pas éprouvé de problème aux obstacles, mais qui a connu une mise en route assez difficile. Son Colani Sunrise s’est en effet cabré à plusieurs reprises au moment de prendre le départ, ce qui a fait perdre du temps au couple qui a franchi la ligne d’arrivée avec 16 points de pénalité. De quatrième hier, le cavalier chute par conséquent au trente-sixième rang avec un score de 41.8.

Grande-Bretagne et France au coude-à-coude sur le podium provisoire

Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE-HN - © Luhmühlen

Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE-HN – © Luhmühlen

Grâce aux trois parcours maxi de Pippa Funnell avec Majas Hope, Piggy French sur Quarrycrest Echo et Oliver Townend avec Cooley Master Class, la Grande-Bretagne conserve sa deuxième place provisoire avec un total de 92.8 points. Néanmoins, elle a dû faire face à la contre-performance de Tina Cook et son expérimenté Billy the Red, neuvièmes après le dressage, qui ont écopé d’un refus au niveau du 12c et de 15.6 points de temps. Avec un total de 63.9 points, le score de l’amazone n’a donc pas compté pour l’équipe, qui espérera bien l’effacer encore demain.

Du côté de la France, aucun de ses couples n’a commis la moindre faute sur les obstacles aujourd’hui ! Parti en ouvreur pour l’équipe, Karim Florent Laghouag a réalisé un très bon sans-faute dans le temps avec son courageux alezan Punch de l’Esques. Plus tard, Thibaut Vallette a réalisé la même performance sur son champion olympique Qing du Briot ENE-HN, ce qui lui permet d’occuper, par la même occasion, la troisième place de l’individuel avec 25.8 ! Alexis Goury s’est quant à lui fait une bien belle frayeur dans le deuxième gué où il n’est pas passé loin de la chute avec Trompe l’Oeil d’Emery, mais le jeune cavalier et son complice ont fait preuve d’une parfaite adresse pour s’en sortir comme si ne rien n’était, le tout avec seulement deux petites secondes de trop ! Malgré l’inexpérience sur les grands rendez-vous de son jeune Absolut Gold*HDC, Nicolas Touzaint a terminé la journée en beauté en signant lui aussi le maxi.

Deux français dans le top 10 individuel

Michael Jung toujours en tête de l'individuel - © Luhmühlen

Michael Jung toujours en tête de l’individuel – © Luhmühlen

Du côté de l’individuel, rien ne change donc pour la première et la deuxième place. En revanche, Laura Collett, qui était troisième hier, a malheureusement tout perdu aujourd’hui en étant victime du fameux 20b disposé au milieu du dernier gué, qui a causé bien des soucis à plusieurs couples. En selle sur London 52, la Britannique n’a pas pu éviter la chute, heureusement sans gravité.

Thibaut Vallette remonte donc sur la troisième marche du podium provisoire, et devance de deux petits dixièmes Tim Lips et son excellent gris Bayro. Le Néerlandais sauve ainsi l’honneur des Pays-Bas, puisqu’il est le seul de l’équipe à avoir terminé son parcours, maxi qui plus est. Septième hier, Oliver Townend monte au cinquième rang, tout juste devant le jeune Cathal Daniels et sa petite mais courageuse jument irlandaise Rioghan Rua. Sur Totem de Brecey, Christopher Six n’a pu éviter 0.8 point de temps, mais prend tout de même une très belle septième place provisoire pour ses premiers championnats d’Europe. Pietro Roman sur Barraduff, Piggy French et Kitty King associée au très talentueux fils de Winningmood Vendredi Biats complètent ce top 10.

Jean Lou Bigot a quant à lui connu quelques difficultés dans le deuxième gué, où il a dû prendre l’option longue in extremis après avoir été déséquilibré à la réception du premier obstacle. Le Tricolore n’écope donc pas de points de pénalité pour un refus, qu’il a évité au dernier moment, et s’en sort avec 14.8 points de temps sur Utrillo du Halage. Présent uniquement en individuel, le couple pointe au quarante-quatrième rang ce soir.

Classement individuel provisoire

Classement par équipes provisoire

Photo : © Turniergesellschaft Luhmühlen

Vous aimerez peut-être