Concours complet

CH-EU Luhmühlen : Ingrid Klimke et SAP Hale Bob OLD conservent leur titre !

69421781_2382096168526901_6809843236773822464_o

Quel dénouement pour ces championnats d’Europe de Luhmühlen ! Au terme d’une épreuve de saut d’obstacles particulièrement intense et riche en suspense, Ingrid Klimke a conservé son titre de championne d’Europe avec son fidèle complice SAP Hale Bob OLD. Pour couronner le tout, l’Allemagne décroche également le titre par équipes !

Ingrid Klimke et SAP Hale Bob OLD restent sur le toit de l’Europe

© Luhmühlen

© Luhmühlen

Pour la deuxième fois de l’histoire après Pippa Funnell et Supreme Rock en 1999 et 2001, un couple a remporté pour la deuxième fois consécutive le titre en individuel de champion d’Europe cet après-midi. Pour leur cinquième championnat d’envergure, Ingrid Klimke et son SAP Hale Bob OLD ont encore une fois déroulé une partition parfaite cette semaine. Deuxièmes après le dressage grâce à une excellente reprise, cette paire qui se connaît par cœur est ensuite parvenue à conserver son rang après un très beau cross hier. Un sans-faute sur le saut d’obstacles leur a finalement offert ce deuxième sacre qu’ils méritent tant, aux détriment d’un Michael Jung malchanceux aujourd’hui.

Alors qu’il dominait outrageusement la compétition depuis le premier jour avec l’excellent fischerChipmunk FRH, qu’il ne monte que depuis cette année, l’ancien numéro un mondial a malheureusement laissé passer son quatrième titre européen en fautant sur le juge de paix de cette épreuve, la sortie du dernier double en toute fin de parcours. Sans rancune, le multi-médaillé décroche tout de même une très belle médaille d’argent avec ce fils de Contendro I qui lui a déjà offert trois deuxièmes places et une victoire internationale cette saison en six sorties !

Après de multiples rebondissements, la médaille de bronze est revenue au jeune cavalier de vingt-deux ans Cathal Daniels et sa formidable Rioghan Rua, petite par la taille mais qui a véritablement survolé ces championnats en finissant avec son score du premier jour, 29.0. Cette médaille ne fait que couronner une magnifique saison pour le couple irlandais, récent vainqueur de la prestigieuse catégorie des moins de 25 ans au CCI 4*-L de Bramham en juin dernier. La jeune paire avait également contribué à la médaille d’argent par équipes de l’Irlande aux Jeux équestres mondiaux de Tryon l’année dernière.

Pas de médaille pour la France, mais trois Tricolores dans le top 10 individuel

Le scénario était en revanche bien cruel pour la France, privée d’une médaille en équipe et en individuel par une seule et unique barre. Toute la pression reposait sur les épaules de Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE-HN, qui n’avaient pas droit à la moindre erreur pour offrir l’argent à la France et se parer de bronze en individuel. Malheureusement, ils n’ont pas pu éviter cette faute sur le n°5, qui les rétrograde au cinquième rang et donne à l’équipe une médaille en chocolat. Mais comment en vouloir à ce couple qui a déjà tant donné à la France, repartant des championnats d’Europe de Blair Castle en 2015 avec deux médailles de bronze, puis des JEM de Tryon avec à nouveau le bronze par équipes, sans évidemment oublier le sacre olympique à Rio il y a deux ans. Aujourd’hui n’était pas leur jour, mais ils peuvent tout de même être pleinement satisfaits de leurs championnats, eux qui avaient ouvert la compétition en étant quatrièmes du dressage, avant de prendre la troisième place du provisoire hier à l’issue du cross.

Et que dire des championnats de Christopher Six et Totem de Brecey ! Le Tricolore, qui participait au premier grand rendez-vous de sa carrière, va sans doute regretter ses deux secondes de trop dans le cross, puisqu’il termine au pied du podium individuel pour seulement deux petits dixièmes ! Le couple a néanmoins réalisé un formidable concours, finissant dixième du dressage avant de remonter au septième hier soir. Ils ont ensuite profité des quatre points d’Oliver Townend, Tim Lips et Thibaut Vallette pour se retrouver au quatrième rang avec un score final de 29.2.

Belle performance également de Nicolas Touzaint, très heureux à l’issue de son parcours cet après-midi, qui termine à la dixième place avec son score du premier jour ! Une prestation assez impressionnante, puisque son complice de seulement neuf ans Absolut Gold*HDC est encore assez inexpérimenté sur le format CCI 4*-L. Le hongre a toutefois démontré de très belles choses sur ces trois jours de compétition, ce qui promet pour l’avenir !

La Suède et l’Italie qualifiées pour les Jeux Olympiques de 2020

© Luhmühlen

© Luhmühlen

Le classement par équipes n’a cessé d’être modifié aujourd’hui, à l’exception de la première place qui est revenue comme prévu à une très solide équipe allemande. Devant son public, la Mannschaft n’a tout simplement jamais été inquiétée depuis jeudi, caracolant en tête avec une très large avance sur la concurrence.

Rien n’était fait toutefois pour la Grande-Bretagne, qui s’est momentanément retrouvée au troisième rang après la faute de Oliver Townend et Cooley Master Class. Les Britanniques, tenants du titre, décrochent finalement une médaille d’argent qui leur était promise depuis le dressage, même si seule Tina Cook, dont le score n’a quand même pas compté pour l’équipe, a réussi le sans-faute aujourd’hui avec Billy The Red.

Alors qu’elle n’était que huitième vendredi soir, la Suède s’est discrètement faufilée au sommet du classement et termine son ascension sur la troisième marche du podium, à trois dixièmes de la médaille d’argent ! En selle sur Waikiki 207 et El Kazir SP, Louise Romeike et Ludwig Svennerstål ont tous les deux réalisé le parcours parfait, et permettent donc à l’équipe de décrocher le bronze ainsi que la si précieuse qualification olympique pour Tokyo l’année prochaine ! Contrat rempli également pour l’Italie, même si elle a vécu une journée de saut d’obstacles un peu plus difficile aujourd’hui. Troisième à l’issue de la première partie ce matin, l’équipe a finalement terminé au cinquième rang.

Classement individuel final

Classement par équipes final

Photo : © Turniergesellschaft Luhmühlen

Vous aimerez peut-être