Dressage

CDIW Lyon : Troisième victoire consécutive pour Isabell Werth !

IMG_8629

Les années se suivent et se ressemblent à Equita Lyon ! Pour la troisième année consécutive, et la deuxième avec son bai Emilio, Isabell Werth a décroché la victoire dans l’étape Coupe du monde.

Isabell Werth et Emilio confirment

Isabell Werth & Emilio

Isabell Werth & Emilio – © Mélina Massias/Dans la foulée

Oubliées les erreurs du Grand Prix. Cet après-midi, la championne allemande et son complice de douze ans ont déroulé une bien meilleure reprise notée à 84.410%. C’est un score légèrement en dessous de ce qu’ils avaient l’habitude d’obtenir cette année, mais qui reste largement suffisant pour faire retentir l’hymne allemand, et s’offrir ainsi un dixième succès international en quatorze départs depuis février dernier.

Si la victoire du troisième meilleur couple au classement mondial était évidemment attendue, le reste l’était moins. Habitué des remises de prix, Patrik Kittel n’était pas vraiment assuré de monter sur le podium. En selle pour la toute première fois ce week-end sur Delatio, l’ancien complice d’Emile Faurie qui n’a débuté la compétition internationale qu’en 2017, le Suédois a cependant prouvé que la connexion avec l’étalon de quatorze ans était déjà très bien établie. Au terme d’un test plein de promesses pour l’avenir, les juges leur ont attribué 80.980%, ce qui est un record pour ce cheval hanovrien.

Antonia Ramel se révèle, Morgan Barbançon Mestre s’offre un top 10 

La grande surprise de ce CDIW Lyonnais reste tout de même la troisième place d’Antonia Ramel, qui a explosé de très loin son record personnel en Grand Prix Freestyle ! L’amazone suédoise, qui n’a découvert les concours internationaux que l’année dernière, a dépassé pour la toute première fois de sa carrière les 80% avec son hongre Brother de Jeu, fils de Glock’s Voice et Jazz par la mère. Sur des airs d’Ed Sheeran et d’autres morceaux tout aussi modernes, la paire s’est envolée, laissant loin derrière elle son précédent record sur cette épreuve de 74.660%.

Alors qu’elle faisait office de favorite au podium, c’est finalement au quatrième rang qu’on retrouve Dorothee Schneider et son fidèle Sammy Davis Jr, qui n’a pas pu éviter une petite faute sur les changements de pieds au temps. La Grande-Bretagne complète ce top 5 avec Hayley Watson-Greaves et Rubins Nite, auteurs d’un test noté à 77.355%. Après de nombreuses saisons passées à Wellington, Juan Matute Guimon réalise quant à lui des débuts très prometteurs sur le circuit hivernal européen, en s’offrant aujourd’hui la sixième place. Associé à un Quantico assez tendu pour son premier concours indoor, l’Espagnol, qui fêtera ses 21 ans dans une dizaine de jours, a malgré tout récolté la meilleure note de sa carrière chez les seniors avec 77.070%.

Du côté des Tricolores, la championne de France en titre Morgan Barbançon Mestre a tenu son rang en signant la meilleure reprise française avec Sir Donnerhall II OLD. Le couple prend la neuvième place de cette épreuve avec 75.990%. S’ils n’ont pas démérité, Ludovic Henry et Marie-Emilie Bretenoux terminent respectivement treizième et quatorzième avec 73.265% et 69.955% sur After You et Quartz of Jazz.

Classement complet

Vous aimerez peut-être