Dressage

CDIW Londres : Grosse surprise dans l’étape Coupe du monde !

Frederic Wandres (GER) LWS

Ni Hans-Peter Minderhoud, vainqueur du Grand Prix lundi soir, ni Charlotte Dujardin, logique favorite malgré le manque d’expérience du complice de Carl Hester Hawtins Delicato, n’ont remporté la Coupe du monde de Londres hier soir.

En selle sur Duke of Britain, qui porte décidément bien son nom en terres londoniennes, l’Allemand Frederic Wandres a fait sensation en décrochant la plus belle victoire de sa carrière sur la piste de l’Olympia Horse Show. Sur le circuit international depuis seulement 2016, le cavalier de 31 ans n’a découvert le niveau 5* que cette année en participant aux Coupes des Nations de Rotterdam et Falsterbo. Avec cet alezan de onze ans, un fils de Dimaggio et Rubinstein par la mère, il s’était offert sa première victoire internationale à Zakrzow dans une étape de ce circuit indoor, avant de prendre la huitième place à Stuttgart.

« Atteindre la barre magique des 80% est un grand WOW pour moi, a annoncé le héro du jour, qui s’est imposé avec 80.030%. La sensation ne s’arrête pas là, puisqu’il faut tout de même noter que Charlotte Dujardin et Hawtins Delicato ont obtenu exactement le même score ! Devant son public, le couple a néanmoins dû se contenter de la deuxième place, ce qui n’était pas pour lui déplaire : « Je suis très contente de Delicato, c’est un jeune et inexpérimenté cheval. Je l’avais déjà monté une fois lorsqu’il était plus jeune sur le petit tour, et il a fait son premier Grand Prix en janvier, puis Carl (Hester) a repris les rênes. Je ne suis remonté sur lui qu’il y a trois semaines seulement. Je ne savais pas à quoi m’attendre dans cet environnement, et je suis satisfaite de notre reprise sans faute. Il y a tellement de choses à venir pour lui.« 

La troisième place est revenue à Hans-Peter Minderhoud et Glock’s Dream Boy N.O.P grâce à 77.990%. A domicile, Hayley Watson-Greaves sur Rubins Nite et Richard Davison associé à Bubblingh ont complété ce podium. Les Tricolores Marie-Emilie Bretenoux et Stephanie Brieussel terminent respectivement neuvième et onzième sur Quartz of Jazz (72.345%) et Amorak (70.130%).

Classement complet

Photo : © FEI/Jon Stroud

Vous aimerez peut-être