Dressage

CDI-W ‘s-Hertogenbosch : Hans-Peter Minderhoud devant Isabell Werth !

HP

Invaincue depuis novembre dernier, Isabell Werth a cédé sa première place à Hans-Peter Minderhoud cette après-midi dans l’ultime étape Coupe du Monde de dressage. La championne allemande reste néanmoins sur le nombre impressionnant de dix-huit victoires consécutives !

Pour une fois, le suspens aura duré jusqu’au bout. Il faut dire qu’Isabell Werth et Emilio ont éprouvé quelques problèmes de communication sur la piste de l’Indoor Brabant en commettant des erreurs, notamment en début de reprise lorsque le hongre est parti au galop sur la ligne de trot allongé. Malgré tout, les juges leur ont attribué la belle moyenne de 83.300% et la première place du classement provisoire. Cela aurait pu être suffisant pour s’emparer de la victoire, mais c’était sans compter la superbe performance d’Hans-Peter Minderhoud et Glock’s Flirt qui étaient derniers à s’élancer !

Forts d’une toute nouvelle reprise libre en musique ponctuée par plusieurs difficultés, le cavalier néerlandais et son cheval suisse de seize ans ont enchanté le public et les juges en déroulant une partition parfaite. Récompensés par une belle standing ovation, les vainqueurs de la finale Coupe du Monde l’année dernière ont également obtenu la meilleure note de toute leur carrière avec 84.890%, synonyme de victoire ! Leur précédent record en Grand Prix Freestyle était de 82.357%, obtenu à Göteborg l’année dernière.

Pour l’une de ses dernières apparitions avant sa pause maternité, Jessica von Bredow-Werndl a signé une très belle reprise avec Zaire E, qui lui offre la troisième place avec 80.265%. En selle sur Glock’s Voice, Edward Gal a réalisé une meilleure performance que la veille dans le Grand Prix et termine au pied du podium (78.520%).

Côté Français, Stephanie Brieussel a confirmé sa bonne forme avec Amorak en dépassant les 70% pour la première fois cette année ! Le couple a obtenu 70.120% mais a été pénalisé sur le pas rassemblé et la pirouette à droite. La cavalière et sa monture olympique avaient également commis une petite faute à la fin de leurs premiers changements de pieds au temps, mais ont pu la rattraper en réussissant la deuxième ligne. Les juges ont toutefois été divisés sur le plan technique puisque les notes vont de 63.75% pour la Suédoise Annette Fransén-Iacobaeus en B, à 68.75% de l’Allemand Dietrich Plewa en E. Ludovic Henry et After You ont quant à eux été notés à 69.520%, en perdant à nouveau des points sur le pas allongé ainsi que sur les changements de pieds au temps.

Classement complet

Photo : Hans-Peter Minderhoud et Glock’s Flirt – © Indoor Brabant

Vous aimerez peut-être