Dressage

CDI-W Lyon : Isabell Werth détrône Charlotte Dujardin et conserve son titre !

74981144_4359569627468539_6125854967442964480_o

Battue lors du Grand Prix jeudi, Isabell Werth a retrouvé le chemin de la victoire ce vendredi dans l’étape Coupe du monde du CDI-W de Lyon. En selle sur son fidèle bai Emilio, la championne allemande a mis tous les juges d’accord et a décroché son troisième sacre consécutif sur cette piste française.

Le couple n’aurait pas pu mieux débuter sa saison hivernale, puisqu’il s’offre la troisième meilleure note de sa carrière en Grand Prix Freestyle avec 87.090%. « Le public était génial, les tribunes étaient pleines et il y avait une super atmosphère. C’est la deuxième fois que je monte ce Freestyle avec cette musique et je l’aime beaucoup. Je suis très heureuse et fière d’Emilio. Lorsque vous montez votre dernière ligne et que le public commence à applaudir, vous savez que vous êtes sur la bonne voie ! » Si le hongre de désormais treize ans a déjà dépassé ce score de quelques dixièmes par le passé, il réalise tout de même sa meilleure performance depuis juillet 2018. Une prestation pleine de promesses donc la suite de la saison, d’autant plus que le couple a désormais un adversaire de taille avec le retour de Charlotte Dujardin en Coupe du monde. « C’est une bonne chose d’avoir les meilleurs en piste, et c’est aussi ce que veut voir le public. C’est super que Charlotte ait quitté son île, cette saison Coupe du monde va être passionnante ! »

En effet, la Britannique est bel et bien de retour sur les concours indoor, même si elle doit cette fois se contenter de la deuxième place avec une moyenne de 83.925% sur Mount St John Freestyle, qui participait à la toute première étape Coupe du monde de sa carrière. « Hier lors de la remise des prix (le couple avait remporté le Grand Prix vendredi, ndlr), j’ai senti Freestyle assez stressée et aujourd’hui, quand elle a vu tous ces gens, elle a dû croire qu’elle participait encore à une cérémonie. Je l’ai sentie nerveuse et un peu inquiète en allant sur la piste, mais je suis très fière et heureuse de la façon dont elle s’est comportée. Elle manque d’expérience et je dois la garder avec moi, mais c’était une très bonne expérience pour le futur et je pense qu’elle va être difficile à battre ! » Et la paire britannique aura encore d’autres occasions de briller cet hiver, puisqu’elle prévoit de participer aux étapes de Londres et d’Amsterdam avant, peut être, de s’envoler pour la finale de Las Vegas.

Lui aussi auteur d’une très bonne prestation dans cette épreuve, Frederic Wandres s’offre une bonne troisième place avec l’alezan Duke of Britain. Le couple n’est vraiment pas passé loin de son record sur cette reprise, obtenu lors de sa victoire dans l’étape londonienne l’année dernière, mais dépasse pour la deuxième fois de sa carrière la barre symbolique des 80% avec 80.015%. « Quand j’ai vu la liste des cavaliers engagés ici, je me suis dit que ça allait être difficile de bien se classer, mais c’est fantastique d’être troisième derrière les deux reines du dressage ! C’est spécial avec Duke parce que nous avons appris ensemble. Il s’agit de notre deuxième saison de Grand Prix et nous continuons de progresser. »

Du côté des Tricolores, Anne Sophie Serre a réalisé la meilleure performance avec la toute jeune et inexpérimentée Actuelle de Massa. Pour leurs débuts au plus haut niveau, l’amazone et l’expressive jument lusitanienne de neuf ans ont obtenu leur meilleure score avec 76.180%, synonyme de huitième place. Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II OLD sont juste derrière au classement avec 76.070%, tandis que Stéphanie Brieussel et Amorak terminent au treizième rang avec 69.735%.

Classement complet

Vous aimerez peut-être