Dressage

CDI-W Londres : Patrik Kittel de justesse, record pour Marie Emilie Bretenoux !

Patrik Kittel SWE action LWS

Malgré de nombreuses victoires en CDI 5* ou en CDI-W appartenant à d’autres ligues (Europe de l’Est et Etats-Unis), il fallait remonter jusqu’en 2012 pour retrouver une victoire de Patrik Kittel en Europe de l’Ouest, où est présente la majeure partie des meilleurs couples au monde. C’était chez lui, à Göteborg avec Toy Story. Désormais associé à Delaunay OLD, un hongre de onze ans qui ne cesse de progresser ces derniers mois, le Suédois s’est emparé de l’étape Coupe du Monde de Londres hier soir avec 80.560%

La première place a toutefois bien failli lui échapper. Malgré l’absence de ses deux figures de proue, Charlotte Dujardin et Carl Hester (qui étaient bien présents à Londres mais uniquement pour des démonstrations), la Grande-Bretagne n’était pas en reste dans cette étape grâce à l’incroyable performance d’Emile Faurie et Delatio qui ont décroché 80.405% ! Il s’agit d’une performance aussi inattendue que de taille pour cet étalon de treize ans qui a débuté la compétition internationale en mai avec une cavalière allemande, avant de passer sous la selle du Britannique en septembre dernier. Ce fils de De Niro n’avait encore jamais présenté la moindre reprise libre en musique et n’a tout juste dépassé les 70% qu’à trois reprises en sept sorties (son record étant de 72.860%, obtenu ici même dans le Grand Prix).

Pour leur première étape Coupe du Monde, Edward Gal et le jeune Glock’s Zonik, vainqueurs hier du Grand Prix, se retrouvent en troisième position avec 79.340%. Le très expressif étalon de neuf ans a cette fois commis quelques erreurs, en particulier au début de l’unique ligne de changements de pieds au temps, mais montre de belles promesses pour le futur !

Le dressage français ne s’est, quant à lui, rarement aussi bien porté. Après le record de Ludovic Henry et After You à Salzbourg la semaine dernière, c’est au tour de Marie Emilie Bretenoux de signer la meilleure reprise de sa carrière avec Quartz of Jazz ! Non seulement le couple a dépassé les 70% pour la troisième fois de toute sa carrière, mais en plus il obtient pas moins de 74.390%, soit 4% de plus que son précédent record en Freestyle ! La cavalière et son Selle Français, très applaudis en sortie de piste, ont réalisé un test expressif et sans faute majeure malgré un haut degré de difficulté, avec notamment des changements de pieds à deux temps sur un demi-cercle avant d’immédiatement enchaîner sur des changements au temps.

Même s’il termine au pied du classement, Bertrand Liegard peut également être satisfait de sa première expérience sur le circuit puisqu’il réalise l’une de ses meilleures reprises en international avec le bien nommé en cette période Star Wars (72.120%).

Classement complet

Photo : © FEI/Kit Houghton

Vous aimerez peut-être