Concours complet

CCI 5* Pau : Tom McEwen s’empare de la victoire !

4M8A4548

Une fois encore, la piste de Pau aura été le théâtre d’une grande première ! Comme bien d’autres avant lui, et en particulier Thibault Fournier l’année dernière dont la victoire était encore dans les mémoires de tous aujourd’hui, Tom McEwen a décroché la toute première victoire de sa carrière dans un CCI 5* cet après-midi. 

Tom McEwenAux rênes de son Toledo de Kerser, qui a causé une petite frayeur à tout le monde ce matin lors de la visite vétérinaire où il a dû être inspecté à deux reprises, le Britannique a dominé la compétition de bout en bout, et avec la manière ! En tête à l’issue du dressage, le couple n’a pas flanché lors du cross où il a seulement écopé de petits points de temps dépassé. Cet après-midi, et alors qu’il pouvait se permettre de commettre deux erreurs après les deux barres d’Alexander Bragg et Zagreb, le douzième mondial et son attachant Selle Français ont tout de même signé un beau sans-faute, afin d’achever de la meilleure des manières un superbe week-end. 

Malgré une barre, Christopher Burton et Quality Purdey s’offrent quant à eux une très belle deuxième place. Très régulièrement classée, la jument KWPN de treize ans signe ici une belle performance, elle qui participait à sa toute première compétition 5*. Elle confirme par la même occasion son retour au plus haut niveau après sa blessure à Aix-la-Chapelle l’année dernière, qui avait mis un terme à sa saison 2018. 

Auteurs d’un beau parcours sans faute, Shane Rose et Virgil sont montés sur la troisième marche du podium, alors qu’ils n’étaient que quatorzièmes du dressage. Un très bon et rapide parcours de cross hier leur avait permis de se positionner en embuscade à la cinquième place, et ils ont pu transformer l’essai ce dimanche en profitant des mésaventures de leurs concurrents. Ce n’était en effet pas la journée d’Alexander Bragg et de Zagreb, impériaux sur le cross hier où ils avaient été les seuls à signer le maxi, qui n’ont pas pu éviter deux coûteuses barres et se retrouvent donc privés de podium, à la quatrième place.

Même déception pour la championne du monde Rosalind Canter qui a laissé deux barres sur son passage. Il ne faut cependant pas oublier que l’amazone, qui a donné naissance à sa fille en juillet dernier, n’a retrouvé les concours internationaux que fin septembre. Avec Zenshera, la cavalière s’offre ainsi une très honorable cinquième place, même si elle doit sans doute être teintée de déception. De son côté, Tim Price a parfaitement su se ressaisir après son élimination hier dans le cross avec Wesko, pour réaliser un parcours sans faute cet après-midi avec une Ascona M très aérienne. 

Les parcours vierges de toute pénalité étaient rares ce dimanche, mais les Tricolores Regis Prud’hon avec sa première monture Vanda du Plessis et Arnaud Boiteau sur Quoriano ‘ENE-HN’ ont ravi le public, venu nombreux à Pau, en déroulant deux beaux tours parfaits. Ils se retrouvent ainsi au quatorzième et au vingtième rang.

Classement complet

Vous aimerez peut-être