Concours complet

CCI 4*-L Saumur : Et de quatre pour Christopher Burton !

4M8A8764

Saumur pourrait presque être la seconde maison de Christopher Burton tant il semble s’y plaire. Déjà vainqueur ici-même en 2012, 2016 et 2018, l’Australien s’est offert ce dimanche sa quatrième victoire sur la belle piste en herbe de Saumur Complet, cette fois aux rênes de Polystar I.

En très bonne forme, le hongre de quatorze ans a encore une fois démontré l’ampleur de son talent, lui qui s’est toujours classé parmi les trois premiers lors de ses cinq dernières sorties depuis juin 2018. Après un cross légèrement pénalisé par du temps dépassé, comme ce fut le cas pour l’ensemble des concurrents, le couple avait droit à une barre pour l’emporter aujourd’hui. Les difficultés au menu de ce parcours d’obstacles n’ont toutefois pas inquiété la paire, qui a pu savourer une nouvelle victoire internationale au terme d’un tour parfait.

« C’est incroyable. C’est un sentiment très particulier, d’autant que Saumur est un site tellement attachant. Quoi qu’il ait pu se passer ici aujourd’hui, j’aurais gardé d’exceptionnels souvenirs de Saumur. J’adore venir ici et lorsque je suis arrivé mardi, j’avais un large sourire sur les lèvres. Le cheval a été exceptionnel aujourd’hui : j’ai du mal à croire qu’on me paie pour monter un cheval si extraordinaire. Il est désormais qualifié pour [les JO de] Tokyo, donc nous n’avons plus qu’à penser à la direction que nous souhaitons donner à sa préparation, et à avancer ! » a déclaré plus tard Christopher Burton, qui n’a pas caché toute l’admiration qu’il porte à ce fils de Polytraum.

Et que dire de la belle remontée de Jean Lou Bigot cette semaine ! Alors qu’il avait terminé au quatorzième rang du dressage vendredi, le Tricolore avait ensuite fait un bond de dix ans places hier à l’issue du cross, où il avait été l’auteur du parcours le plus rapide avec son Utrillo du Halage. Sans-faute aujourd’hui, le couple s’offre une très belle deuxième place. «  Le cheval était prêt, c’était un objectif important de sa saison. Je travaillais sa condition physique depuis le début de l’année en vue de ce CCI 4*-L. Le point fort de ce cheval, c’est sa galopade. Il sait être rapide sur le cross. Son point faible, qui reste à améliorer, ce serait le travail sur le plat, donc le dressage. Mais il progresse en continu, et je grappille des points sur chaque concours. Je l’ai depuis l’âge de cinq ans, nous aurions pu arrêter à un moment tant c’était compliqué entre nous, mais Nicolas Touzaint m’a donné de précieux conseils sur le dressage. Du coup, désormais, nous prenons notre temps, nous ne chercherons pas à griller les étapes. »  

Cinquième hier, Christopher Six monte quant à lui sur la troisième marche du podium avec son attachant gris Totem de Brecey. Manque de chance en revanche pour Nicolas Touzaint et Victor Levecque, qui occupaient la deuxième et troisième place après le cross et qui ont tous les deux alourdi leur score ce dimanche. Avec Absolut Gold, le champion olympique par équipes de 2004 a laissé deux barres à terre et se retrouve sixième, alors que son jeune compatriote termine au pied du podium suite à une faute sur RNH MC Ustinov.

Classement complet

Vous aimerez peut-être