Concours complet

CCI 4*-L Saumur : Christopher Burton devant les Tricolores

Les Garennes

En ouverture de cette édition 2019 du CCI 4*-L de Saumur, vingt-huit couples ont déroulé ce vendredi leur reprise de dressage.

En selle sur son talentueux complice de quatorze ans Polystar I, vainqueur de l’Event Rider Masters d’Arville et du CIC 3* de Gatcombe Park l’année dernière, Christopher Burton a entamé son weekend sur les chapeaux de roues en décrochant la tête du provisoire avec un score de 25.4. « Nous sommes vraiment ravis de Polystar. Il a donné tout ce qu’il est susceptible de donner actuellement  et nous sommes vraiment fiers de lui. Lui et moi étions en parfaite osmose et il n’a pas fait la moindre erreur. Bien sûr, en dressage, on peut toujours décrocher une note plus élevée. Mais vraiment, Polystar a été au top ! » a déclaré l’Australien, qui dispose déjà de trois points d’avance sur la concurrence.

Et quelle concurrence, puisque trois couples tricolores complètent pour le moment le sommet du classement, avec une belle deuxième place pour le jeune Victor Levecque et son hongre RNH MC Ustinov« C’est notre première sortie à un tel niveau et je suis satisfait de mon cheval. Il maîtrise assez bien le dressage : je ne m’attendais peut-être pas à un aussi bon classement, mais je ne m’attendais pas non plus à faire de catastrophe. Mais on sait que tout reste à faire. Mais je suis heureux : le cheval a été sérieux comme d’habitude ; j’espère que c’est de bon augure pour la suite. » La paire française, récemment quatrième à Vairano, tentera demain de conserver son score du premier jour : 28.5.

Non loin derrière son compatriote, Christopher Six occupe le troisième rang provisoire avec 29.8 points sur Totem de Brecey, qui effectue sa rentrée internationale depuis le mythique CCIO de Boekelo en octobre dernier. A noter également la bonne quatrième place de Nicolas Touzaint et le prometteur Absolut Gold, alors que l’Allemand Jörn Warner se positionne en cinquième position sur Castle King.

Classement complet

Photo : © Les Garennes

Vous aimerez peut-être