Saut d'obstacles

Andy Kistler rendra les rênes du poste de sélectionneur de la Suisse en 2020

1G6A6792

L’information, pour le moins inattendue, du passage de témoin d’Andy Kistler à la tête de l’équipe de sauts d’obstacle suisse, a secoué la salle de presse du CHI de Genève, samedi 14 décembre après-midi. La Fédération suisse a en effet annoncé que son fidèle chef d’équipe et sélectionneur rendrait ses fonctions, à compter du premier septembre prochain. Michel Sorg lui succédera.  

Depuis mars 2014, le sympathique Andy Kistler officiait en temps que chef d’équipe pour la Suisse. Couronné de succès au cours de ses années de dirigeance, avec notamment les multiples sacres en grands championnats et Grands Prix de Martin Fuchs et Steve Guerdat, meilleurs représentants helvètes et en tête du classement mondial, le Schwytzois passera le flambeau à Michel Sorg. Éminent homme de cheval de l’autre côté de la frontière française, Michel Sorg est, entre autres, membre de l’organisation du CHI de Genève. En septembre 2020, donc, une aire s’achèvera pour la Suisse. Après les départs successifs de Philippe Guerdat, pour la France, et plus récemment de Rodrigo Pessoa du côté de l’Irlande, c’est une nouvelle nation de premier plan qui devra se reconstruire. Mais pour l’heure, il reste un dernier objectif de taille à remplir pour Andy Kistler : permettre à la Suisse de décrocher une médaille olympique, cet été, à Tokyo.

ph. : En sortie de piste, juste avant son annonce, Andy Kistler avait le sourire. © Mélina Massias / Dans La Foulée

Vous aimerez peut-être